Philippe Charlot​​​​​​​
Philippe Charlot est un photographe parisien qui explore le lien entre l’habitat et l’habitant.
Enfant il a dû déménager très souvent au gré des promotions professionnelles de son père, créant à maintes reprises une nouvelle intimité d’espace de vie. Il en a conservé un lien étroit avec l’habitat, étranger d’abord puis familier. Au delà des murs d’une chambre, ce sont les échanges entre la « maison » et ses occupants qui le fascine, cet apprivoisement réciproque
La matière première de son travail est issue de reportages pour de grands architectes d’intérieurs. Cadrages serrés, couleurs intenses, décors épurés habités par des personnages, comme des rêves ou des fantasmes. Ces traces humaines, comme des palimpsestes, des doubles expositions, laissent à chacun l’opportunité d’y projeter son vécu et ses désirs. Imprimée en mat directement sur de l’aluminium et enchâssée dans des cadres Napoléon, cette série Intérior’s Memories tient de l’univers pictural.