Gregory Hayes​​​​​​​
A l'occasion de l'exposition BOUNDARIES MADE OF SMOKE de notre artiste Gregory Hayes à Houston, USA,  nous préparons une monographie de son travail qui se tiendra du 9 juin au 9 juillet.
Gregory Hayes (né en 1980 à Buffalo, New York) est diplômé d’un baccalauréat en beaux-arts de peinture du Rocky Mountain College of Art+ Design à Denver, au Colorado, et d’une maîtrise en beaux-arts de la City University of New York, Brooklyn College. Hayes a obtenu des résidences d’artistes à la Millay Colony for the Arts et au Fire Island Pines Arts Project dans l’Etat de New York. Il vit et travaille à Brooklyn, New York, Etats-Unis.
Connu pour son travail d’intrication, de détail et d’harmonie, Hayes explore au travers de ses peintures le parallèle entre l’intuition et la façon dont les éléments d’un système interagissent entre eux selon certaines règles et principes, l’équilibre entre désordre et maîtrise des choses, ainsi que l’interconnectivité des couleurs. Bien que le fruit d’un procédé méticuleux, sophistiqué et laborieux, ses peintures transmettent un sentiment de simplicité et de sérénité.  
A première vue, les œuvres de Hayes peuvent sembler avoir été tissées ou encore être composées de mosaïque de verre. Un tel effet est créé par la technique de l’artiste qui consiste à, après avoir dessiné à la main une grille composée de cases d’un quart de pouce chacune, y faire couler, une à une, des petites billes de peinture acrylique colorées tourbillonnantes qui ressemblent à des bijoux. Ce processus révèle la capacité naturelle de la peinture à former librement des formes et des motifs sur la surface de la toile, mettant ainsi en lumière la multitude d’interactions intentionnelles et non intentionnelles des couleurs. Le résultat final crée un espace multidimensionnel à l’aspect kaléidoscopique qui défie la perception du spectateur.
A propos de son travail Hayes écrit : « Pour moi, la peinture – l’une des disciplines les plus conventionnelles – est finalement l’une des plus expérimentales, exaltantes et durables de tous les médias… Mon objectif est de stimuler la sensibilité du spectateur aux variations subtiles et de révéler que la complexité picturale peut être achevée à travers un vocabulaire restreint. »